dimanche 27 juillet 2014

Saga Envoûtement


 

• Auteur : Carrie Jones.

• Edition : City
• Prix : Environ 7.50 €/roman
 • Sortie : 2009 - 2013
• Fini le : 24.07.2014 (Relecture - dernier tome)


 
Zara collectionne les phobies et les angoisses, comme les autres jeunes filles de son âge collectionnent les bâtons de rouge à lèvres. Sa mère, incapable de s'occuper d'elle, vient de l'envoyer habiter chez sa grand-mère. Zara espère pouvoir y vivre en sécurité, loin de ses peurs. Pourtant, les froides forêts de la région n'ont rien de rassurant, et d'étranges aventures attendent la jeune fille. Qui est cet inquiétant garçon qui la suit partout ? Heureusement, Nick, un élève de sa classe, veille sur elle, et sa beauté ténébreuse n'est pas le moindre de ses atouts... Mais n'a-t-il pas, lui aussi, de lourds secrets ?




 
 Tome 01 : Après un terrible événement, Zara est envoyée dans le Maine. Une ville remplie de neige où sa grand-mère habite. C'est une coquille vide, sans émotion qui va apprendre à se reconstruire petit à petit en affrontant ses peurs et en ne devenant plus courageuse qu'elle ne le pense. Car oui, quand des adolescents disparaissent dans les bois, quand vous voyez toujours la même personne qui vous fixe où que vous aller. Comment auriez-vous réagit ? 

Tout d'abord, il s'agit d'une relecture, car j'avais adorée cette saga il y a quelques temps et mes avis n'étaient pas très très bien construit. Je me suis donc décidée pour faire connaître cette saga qui même après relecture : Reste géniale et originale ! Bien sûr, il y a quelques petites choses qui m'ont dérangée, mais après tout, ça reste quand même jeunesse sans n'en l'être. C'est assez complexe mais c'est comme ça ! Les personnages sont géniaux ! Vous avez Zara, jeune fille qui veut aider le monde et qui se préoccupe toujours des autres avant de s'occuper d'elle. Issie, une jeune fille pimpante qui éclaire et apporte une dose de légèreté au roman. Devyn, adolescent intelligent qui ne peut pas s'empêcher de tenir des théories et d'étaler sa science et Betty : la grand-mère que tout le monde voudrait avoir ! On s'attache très vite à tout ce petit monde et on vit vraiment l'aventure avec eux !
 
Oui, je savais ce qui allait se passer et ça ne m'a pas empêché d'être dedans ! C'est original dans le sens où, il ne s'agit pas de vampire ! Mais d'un autre genre de créature imaginaire que je n'ai jamais vu dans un roman jusqu'à maintenant et autant vous dire que ça fait du bien ! Ici, il y a une romance : Pas de triangle amoureux en vue ! Et la romance passe bien après l'action! L'intrigue est bien ficelée et on obtient les réponses à nos questions au fur et à mesure. L'auteur arrive même à nous faire douter sur leurs existences et sur les superstitions de la ville du roman. Les titres des chapitres sont des noms de phobies ! J'ai trouvée ça très original et intéressant ! Au moins, on s'instruit un peu ! De l'humour est présent dans ce roman, le genre de petit « pic » entre les personnages qui montre leurs complicités et qui nous fait apprécier notre lecture encore plus. Il y a certaines informations qui ne sont glissées par-ci par là et après relecture je me suis dit : Mais mince ! Il y a des indices partout ! Comment n'est-je pas devinée la première fois ?! Quelques petits points qui m'ont dérangée tout de même : Certaines scènes vont trop vite ! La rencontre entre les personnages, leurs liens d'amitiés, leurs recherches et leurs découvertes... Ils deviennent tout juste amis et paf, ils vont faire des recherches sur des sujets complètement fous ! De plus, ils croient très vite à tout ça sans trop de doute et d'expression ... OK j'ai envie de dire. Le principal bémol est la rapidité, mais ce n'est pas sur tout le roman ! Non, juste quelques scènes. Je pense que l'auteur a voulu nous emmener très vite au vif du sujet. Il y a quelques petits détails qui m'ont assez dérangés dans le sens où, ils n'avaient strictement rien à faire là ...Quelques maladresses qui ne m'ont pas dérangée plus que ça pendant ma lecture. Un début de saga prometteur qui marche de nouveau avec moi malgré le nombre d'années passées entre la lecture et la relecture, une idée de base très originale et qui promet une saga qui vous tient. C'est une saga à découvrir  et puis, elle est maintenant éditée totalement en poche, vous n'avez aucune excuse !  
-
-
______________________________________________________________
-
-
Tome 02 : C'est vrai qu'en y repensant, le roman a un arrière goût de Twilight mais c'est beaucoup moins lourd ! Ça ne se voit presque pas ! C'est juste qu'un des personnages part et qu'un autre prend en quelque sorte sa « place » mais ce n'est pas méchant et c'est tourné tout à fait autrement. Les personnages sont toujours aussi attachant et ils restent eux-mêmes tout en évoluant. On a également l'arrivée de deux autres personnages : Cassidy et Astley. Cassidy est très réservée et effacé pendant la majeure partie du roman, mais la fin laisse présagée qu'on en saura plus sur elle dans le prochain tome. Je pense que c'est aussi fait exprès dans le sens où l'auteure veut sûrement incité le lecteur à faire son propre jugement par rapport aux personnages. Astley, lui, est très charismatique même quand il n'est pas en position de force et il apporte lui aussi une touche de légèreté à l'histoire. Je suis littéralement « tombée » sous son charme même si je ne peux pas m'empêcher d'avoir une certaine méfiance à son propos parce qu'avouons-le, la plupart des hommes charismatiques ne sont pas très très net et totalement digne de confiance. Zara ! Non mais cette protagoniste est totalement naïve et tellement ... Je ne sais pas, mais c'est son comportement plus que son caractère qui m'a mis hors de moi à certains moments ! Je l'ai déjà soulevée dans le premier tome : son manque total de réflexion ! Elle prend des décisions qui vont avoir un impact sur sa vie entière en moins de deux et ne réfléchit pas. Elle fonce tête baissée et se moque complètement des conséquences, elle a été parfois très égoïste dans ce tome. Autre problème, les sentiments. Certes, c'est du jeunesse, mais les sentiments de Zara donnent l'impression qu'ils arrivent soudainement et j'ai trouvée qu'ils étaient très très exagéré.
 
L'action est plus présente que dans le premier tome même s'il y en avait déjà, d'autres problèmes bien plus grave arrivent petit à petit et on sent déjà que la fin approche à grands pas. L'histoire d'amour est bien mise de côté, l'action est prioritaireainsi que le suspens. Et grand point fort du roman : Même avec l'arrivée d'un autre personnage, il n'y a pas de triangle amoureux même si on sent qu'il va certainement y avoir quelques tensions plus tard, pas de triangle en vue, car s'il vraiment il y en a un, il est très discret et ne se voit même pas tant il est effacé. Le roman nous laisse avec des questions à propos de plusieurs petits détails qui ont leur importance et j'espère bien avoir les réponses dans les prochains tomes ! Malgré quelques bémols, la saga est toujours aussi envoûtante (Sans jeu de mots :D) et additive. Les pages défilent et malgré l'action et le suspens, ici, ça m'a fait voyager. Un deuxième tome qui est pour moi à la hauteur du premier.
-
-
______________________________________________________________
_
_
Tome 03 : Tout d'abord, je pense que ce tome est un tome de transition. Il ne se passe pas grand-chose et l'action apparaît beaucoup moins que dans les précédents. Ce tome est plutôt concentré sur une attente. Oui, l'attente de la bataille finale, de certaines décisions et finalement, de la mission qui est mise en avant depuis le tome précédent. Ce n'est pas spécialement fort en suspens, peut-être que c'est à cause de la relecture, mais je me rappelle avoir été en apnée lors de ma premièrelecture donc oubliez ce que je viens de cité. Non non non ! Je vais la tuer ! Aargh ! Zara, dans la catégorie des personnages féminins les plus égoïste et insupportable à ces heures perdues : C'est la meilleure ! Le pire, c'est qu'elle arrive à avoir tout ce qu'elle veut, avec n'importe qui et je déteste ce genre de personnes pourries gâtés et qui en demande toujours plus même au dépend des autres ! Et dans ce tome, elle m'en a servi à toutes les sauces ! Astley baisse dans mon estime avec son rôle de « toutou à sa mémère » et les seuls moments où il a pensé à lui, j'ai retrouvé le jeune homme que j'avais adorée dans le tome précédent ! On en apprends beaucoup plus sur lui, sur son passé même si on se rend compte que finalement ce n'est qu'une petite partie de sa vie, mais qui a quand même son importance.


Je remercie l'auteur de tout coeur ! On sait que Zara hésite, mais vu qu'il n'y a qu'un seul personnage sur les deux, on ne sent pas du tout le triangle amoureux à des kilomètres et c'est génial ! Je suis tellement reconnaissante pour ce point ! C'est l'une des rares qui ne mettent pas la romance en avant, mais toute la mythologie des créatures présentes dans cette saga et ça ... J'ACHETE ! (Redevenons sérieux et laissons cette remarque dépassée de côté si vous le voulez bien!) Il y a certaines choses dont je ne me rappelais plus du tout et j'avoue ne rien avoir vu venir du tout, des révélations qui nous tombent dessus au bon moment et qui nous laisse complètement ébahit. Malgré le « jeunesse » du roman, l'auteur y rajoute quelques éléments qui font que la saga est accessible et peut plaire à tout public qui aime le fantastique, le suspens et la romance, mais mise à l'écart. Le petit bémol est encore la rapidité de certaines scènes, on aimerait qu'elles prennent le temps d'arriver, de s'ancrer dans le roman et de se passer pour nous laisser du suspens et peut-être, à certains moments, une intrigue à nous couper le souffle. Je ne détaillerais pas ce point étant donné que je l'ai relevée dans les tomes précédents.

Je vous conseille toujours cette saga fantastique, mais qui ne touche en aucun cas au vampire, zombies ou autres créatures qu'on a déjà vu. Non, ici c'est une mythologie nouvelle, l'originalité est à relever pour cette saga et vaut le détour, rien que pour élargir son « genre » de lecture !
-
-
______________________________________________________________
-
-
Tome 04 : Ce dernier tome est pour moi, le meilleur de la saga. Je penses que c'est parce qu'il est vraiment concentré surl'action et le suspens : J'ai adoré ! Malgré son petit nombre de pages. Je ne vais pas énormément développé cette chronique-ci pour ne pas vous spoiler vu que ce dernier tome marque vraiment la fin de cette sagaToutes les actions concentrée ici sont les réponses aux questions qu'on peut se poser au fil des tomes précédents et c'est une chose que je veux vous laisserdécouvrir par vous mêmeLes personnages sont toujours aussi attachants, on apprends à les connaître de plus en plus et c'est un point positif pour ce roman : Les protagonistes sont développés en profondeur. On se rends compte également de leurs évolutions ! Zara a beaucoup évoluer ! Elle est plus forte qu'au début et sa mentalité a tout de même changer un petit peu. La plus forte évolution selon moi c'est Issie ! Elle est devenue tellement courageuse, c'est fou ! Par rapport au premier tome, elle a toujours ce côté léger et pétillant que j'ai aimé retrouver au fil de mes lectures mais dans ce dernier volet, ça nous met une vrai claque ! Cette fois, il n'y a pas d'éléments trop rapide, tout du moins si il y en avait, ça ne m'a pas du tout marquée. Le style « jeunesse » du roman fait que les pages se tournent toutes seules et que c'est agréable à lire. J'ai passée un bon moment avec ce roman et je vous conseille cette saga ! 
 
Pour l'avis concluant au niveau de cette saga : Une saga qui sort de l'ordinaire, vraiment. Des personnages attachants et profonds. Un style simple mais plaisant, une intrigue qui tient la route malgré la rapidité de quelques éléments. Une saga plutôt jeunesse si on se fie à l'écriture mais qui, d'après moi, pourrait plaire aux « plus vieux ». Je suis tout de même satisfaite de cette relecture et je trouve qu'on en parle pas assez sur la toileDe plus, les couvertures sont sublimes (surtout la dernière) et cette saga est maintenant entièrement disponible en poche, donc pas d'excuses ! (Moi ? Vous vendre la saga ? Nooooooon :3)  



★★★★★ : 3.8/5 étoiles !____________ Genre : Roman.______________________1420 Pages.
-
-
 


• Tu as lu ce livre ? Laisse ton avis !

dimanche 20 juillet 2014

Diptyque de Beth Fantaskey






• Auteur : Beth Fantaskey.

• Edition : MSK
• Prix : 07.30 - 07.10 €
 • Sortie : 2011 - 2013 (Poche)
• Fini le : 20.07.2014 (Relecture - dernier tome)

 
 

Jessica attendait beaucoup de son année de Terminale : indépendance, liberté, fêtes... Elle n'avait certainement pas vu venir Lucius Vladescu ! Adoptée seize ans plus tôt en Roumanie, Jessica découvre avec stupeur qu'elle est fiancée à un prince vampire depuis sa plus tendre enfance, et qu'il a bien l'intention de réclamer sa promise. Séduisant, ténébreux, romantique, Lucius est persuadé que Jessica va lui tomber dans les bras. Mais la jeune fille a d'autres projets et pas la moindre envie de suivre un inconnu en Roumanie, tout prince vampire qu'il soit.

 

Tome 01:    Jessica est une adolescente de 17 ans qui approche de ses 18 ans, tout ce qu'il y a de plus normal. Passionnée par les mathématiques et l'équitation, une meilleure amie complètement barrée et un futur petit ami. Bien sûr, tout ne va plus lorsque Lucius entre dans sa vie et lui annonce de but en blanc ce qu'il l'attend pour le reste de sa vie …

 Ce livre est une relecture, la première fois j'avais complètement adorée et étant plus jeune, je n'avais pas spécialement remarquée les petits défaut ou autre, mais c'est vrai que quand on aime vraiment un livre, on ne voit pas forcément les points négatifs. 

Tout d'abord, les personnages sont très bien développés et on prend le temps de les connaître et de les appréciés - plus ou moins - malgré le fait qu'ils soient assez nombreux. Les parents de Jessica sont très protecteurs et très attachants. J'ai adorée leurs caractères et leurs façons très « posé » d'encaisser et de réagir face aux différentes révélations. Ensuite, nous avons Jessica : le genre d'héroïne que j'adore (tout du moins au début du roman) surtout pour son caractère, car il faut avouer que je me suis reconnue à travers elle par contre après la moitié du roman ... O mon dieu, le changement d'attitude c'est aaargh ! J'avais envie de la secouer pour qu'elle se ressaisisse. Petite anecdote qui n'a - presque - rien à voir mais j'ai toujours crue que ce n'était pas Antanasia mais, Anastasia son vrai nom (je ne spoil pas, c'est dit dès les premières pages et ça n'a pas du tout d'importance) Ensuite, sa meilleure amie : Mindy. Alors, dans ce genre de roman, j'aime les meilleures amies ! Elles sont souvent là pour apporter de la légèreté parce qu'autant dire que celle-ci est complètement timbrée ! (Elle me fait d'ailleurs pensée à la mienne :D) Tout ça pour dire que malgré ces très courtes apparitions, j'ai adorée son personnage ! Et enfin : Lucius. Il est tellement charismatique ! J'ai adorée son caractère même si à chaque fois que je pensais l'avoir cerné, l'auteur le faisait « changer » et ça m'a un peu perturbée : il est très mystérieux en fin de compte ! J'ai également adorée son humour sarcastique ! J'adore ce genre d'humour et j'ai été servie ! C'est d'ailleurs un des points forts de ce personnage ! Excellent !

 J'ai totalement adorée le côté romance du roman, j'aime quand l'auteur fait traîner les choses et c'est le type d'amour passionné où les deux personnages se déchirent jusqu'à la fin. Vous devez l'avoir compris, j'aime le compliquer et j'ai été servie ! La plume de l'auteur en elle-même n'est pas extraordinairemais tous les éléments qu'elle rajoute font que ça relève le niveau. L'humour aussi m'a fait passer un bon moment ainsi que les répliques cinglantes des personnages, vu qu'ils ont tous un très fort caractère ! L'intrigue est bien ficelée, le suspens est très présent et ce, jusqu'au bout.

Un tout petit bémol que j'ai relevé c'est certainement la rapidité des événements au début ! Oui, malgré la romance et le « suis-moi, je te fuis et fuis-moi, je te suis » qui dure longtemps, les principales révélations sont lâchées comme ça sans ménagement, faut aimer quoi ... Mais j'ai quand même apprécié que l'auteur (et un grand merci à elle) ne faisait pas accepter la nouvelle au protagoniste visé trop vite, ça réfléchit et ça refuse d'y croire et pour cela : MERCI !! Je dois avouer qu'au début je me suis dit : « Pourquoi j'ai voulu le relire ? Si ça continue d'être comme ça je vais être déçue... » et très sincèrement j'ai eu peur pour ça ... Étant donné que je ne m'en rappelais plus (peut-être que je n'avais pas remarqué à la première lecture) mais ça stagne pendant les 150 premières pages environ, on va dire jusqu'à l'accident, je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler. Après, autant dire que je l'ai apprécié vu que je l'ai fini d'une seule traite ! C'est juste dommage de devoir attendre autant de temps pour que l'action se mette en place. C'est donc ce principal point négatif qui m'a éloignée du coup de cœur parce que malgré une fin grandiose, je n'ai pas pu oublier la longueur du début.

Pour résumé ce que j'ai pensée de ce premier tome : « Comment se débarrasser d'un vampire amoureux ? » est comme le train 8 que vous faites dans un parc d'attraction : la montée est très lente et l'attente est bien là puis une fois qu'il est partivous êtes pris jusqu'à la fin.
-
-
_________________________________________________________
-
-
Tome 0:    Ce tome-ci est plus concentré sur Mindy et Raniero (merci les prénoms compliqués qui me font aller vérifier dans le bouquin !) J'ai une énorme question à la sortie du bouquin ... Comment se fait-il que chaque roman de ce diptyque se « débloque » à partir de la moitié ou presque ! S'en est frustrant ! Malgré le petit nombre de pages, je l'ai trouvé long au début et je n'avais pas spécialement envie de le reprendre quand je le posais. Commençons par le commencement, ça sera déjà un bon point.

Les personnages, j'ai beaucoup aimée le fait qu'on voie plus Mindy que dans le premier volet : je l'adore, je me retrouve beaucoup en elle. Par contre, Jessica ... C'est plus possible ! L'héroïne que j'avais adorée dans le tome précédent a complètement disparue pendant un peu plus de la moitié du roman ! Elle se plaint, s'apitoie sur son sort et attends patiemment qu'on la plaigne ... Je peux tout de suite dire que ça ne l'a pas du tout fait avec moi. Et je me demande même si ce n'est pas ça qui a gâché la moitié de ma lecture ... Étant donné que quand elle est sortie de cette dépression à se tirer les cheveux, j'ai beaucoup plus accrochée ! Lucius n'est pas très présent donc mon avis sur le protagoniste n'a pas forcément changé entre temps. Raniero, quant à lui, m'a totalement frustrée ! Il est tellement mystérieux ! Et ce jusqu'à la fin, je n'ai pas eue l'impression en refermant le livre, que c'était un personnage de confiance. Il ne m'a donc pas totalement convaincu. Et je pense que sa facette de pacifiste y est pour quelque chose ...

 J'ai bien aimée la relation entre Mindy et Raniero, quand même mignonne malgré qu'après coup, on s'aperçoit que ce n'était pas très présent non plus. Le côté « thriller », bien qu'il soit très léger m'a bien plu, parce que malgré tout il y avait quand même un minimum de suspens, ce qui a rattrapé un tout petit peu le roman. J'ai bien aimée l'évolution de Jessica/Antanasia même si elle se réveille très tard. Je ne sais pas, si l'être dont vous êtes amoureux (se) est en danger de mort, vous vous battrez jusqu'au bout ?! Eh bien non, l'héroïne décide de s'apitoyer sur son sort et de déprimée ! Elle attend que ça lui tombe « tout cuit dans le bec » comme on dit ... Pathétique, vraiment.

Point qui m'a pratiquement mise hors de moi : la longueur ! Oh mon Dieu ! Ce n'est pas possible ! Allez, pour être gentille : L'action se passe les cent dernières pages ! Les 200 autres ? Du vent ! Elles n'ont servie à rien ... On n'apprend trop peu de choses, inutile qui plus est !
Une suite qui pour moi, ne vaut pas le coup. Je pense qu'un One Shot aurait largement suffit. Ce second tome réduit à néant (ou presque) le peu d'estime que la fin du premier avait réussi à récupérer...
 
 En conclusionune saga à lire quand on n'a pas plus de 16 ans (pour ma part en tout cas) après la plupart des choses que je relève et après une relecture. C'est peut-être parce que j'avais déjà lu les romans auparavant. Mais je me souviens que j'avais juste A-DO-RER à ma première lecture, ce qui va peut-être le cas pour vous ! Une amie m'a emprunter le premier et a juste adorée donc, je vous le recommande quand même, ne serait-ce que le premier. Sachant que sa fin se suffit à elle-même, vous n'avez pas spécialement à vous embêter avec une autre saga.  


★★★★★ : 3.5/5 étoiles !_______________• Genre : Roman.__________________764 Pages.
-
-
 


• Tu as lu ce livre ? Laisse ton avis !
 

samedi 12 juillet 2014

V-Virus - Scott Westerfeld



• Auteur : Scott Westerfeld.

• Edition : Milan (Macadam)
• Prix : 13.90 €
 • Sortie : 23.10.2013
• Fini le : 26.06.2014
 



 


Avant de rencontrer Morgane. Cal était un étudiant new-yorkais tout à fait ordinaire. Il aimait la fête et les bars, la vie insouciante du campus. Il aura suffi d'une seule nuit d'amour, la première, pour que sa vie bascule. 
Désormais, Cal est porteur sain d'une étrange maladie. Ceux qui en sont atteints ne supportent plus la lumière du jour, fuient ceux qu'ils ont aimés et ont une fâcheuse tendance à se repaître de sang humain. Des vampires d'un genre nouveau...
  





Cal rencontre un fille dans un bar et après quelques verres la soirée se finissait chez elle. C'est beaucoup moins drôle quand Cal s'aperçoit qu'il est atteint de différents symptômes depuis cette fameuse nuit.. Mais qu'à-t-il donc ?
 
Avant toute chose, je vous vois déjà venir avec vos : « Ohrg ! Encore des vampires » ou « Oh non, des zombies ! » Arrêtez-vous maintenant, parce qu'il ne s'agit d'aucun des deux ... Enfin, c'est assez spécial ! Il y a certains symptômes du vampire et d'autres du zombie, le tout combinés avec d'autres qui créent une créature d'un genre nouveau et qui fait que l'impression de déjà vu ne vient pas gâcher du tout notre lecture. Ensuite, si vous n'êtes pas un minimum scientifique, passez votre chemin parce que je peux déjà vous dire que vous n'apprécierez pas ou très (très) peu votre lecture.
 
Les personnages en eux-mêmes ne sont pas réellement développés et approfondi. J'ai bien appréciée Cal, mais sans plus, j'ai même préféré son chat : Cornelius peut-être parce que j'adore les chats et que celui-ci ressemble beaucoup au mien (dont la tonne de questions que je me pose maintenant en le regardant : comprendrons que ceux qui l'auront lu, autant dire que je compte lui faire faire des tests ! Parano comme je suis :D) Lacey ... Comment dire ? Oui, elle est sympa, mais son apparition ... Ça ne le fait pas du tout ! C'est le genre de fille qui s'incruste dans un roman et qui ne sert strictement à rien si ce n'est : poser des tas et des tas de questions. Elle va arriver, Cal va lui dire tous ses secrets et elle va s'intégrer comme si de rien été... Autant dire que je ne suis pas convaincue par les personnages...
 
Pendant tout le début du roman, Cal qui est atteint de se « virus » doit suivre les traces et remonter jusqu'à cette fameuse fille. Pas très glorieux je vous avoue, je me suis un peu ennuyée. Ensuite, tout s'accélèrent au bout d'environ 200 Pages (il était temps quand même !) et c'est à ce moment que ça devient intéressant. L'auteur pique notre curiosité et c'est ça qui m'a fait apprécier en partie ma lecture, mais la longueur des 200 premières pages, fait perdre une bonne partie du potentiel du roman pour moi et c'est bien dommage.
 
C'est vrai qu'on ne peut rien dire sur l'imagination et sur les recherches de l'auteur parce que s'intéresser à une partie de la génétique chez les parasites de 1600 jusqu'à notre temps, fallait le faire ! Il y a ensuite le réalisme ! J'en suis encore confuse et croyez-moi si comme moi vous avez un chat, vous ne le regarderez plus jamais de la même façon ! Je me pose encore des questions parce que finalement, c'est peut-être comme ça que tout cela à commencer ! Encore un point que j'ai adoré ! C'est le point de culture scientifique ! Il y a alternance entre la narration de Cal et de son histoire puis une information sur un parasite spécifique ! Et un que j'ai particulièrement appréciée : L'auteur nous explique le symbole de la médecine, vous savez le serpent enrouler autour d'un bâton ! Et avant de vous dire : « Oui, mais c'est que de la fiction » je tiens à préciser que l'auteur à expliquer à la fin que tous les chapitres contenant diverses informations sur les parasites, étaient vraiment réelles. Et si vous avez vraiment une totale phobie des vers, rats et tout autres spécimens ragoûtant ... J'espère seulement que vous tiendrez le coup !
 
Attention, ne vous fiez pas aux apparences ! V-virus n'est pas un One-shot ! Même si pour moi, la fin (qui est très ouverte) ce suffit à elle-même et laisse cours à l'imagination du lecteur ! Le second tome apparaît à la fin de ce roman avec un extrait et ce roman s'intitule : A-Apocalypse.
 
En conclusion, je pensais que j'avais juste un problème avec la saga « Uglies » mais apparemment, c'est avec le style de l'auteur que ça ne passe pas très bien ... Dommage. Je vous conseille ce livre, si vous aimez tout ce qui est scientifique qui touche aux sciences-physiques et à la SVT, mais aussi si vous aimez apprendre des choses sur des signes de tous les jours surtout si vous êtes curieux en faites ! Dans le cas échéant, vous pouvez toujours essayer, mais je ne peux pas vous dire si vous apprécierez un tant soit peu le roman ..  


★★★★★  3.5/5 étoiles _________________Genre : Roman.____________________330 Pages.





• Tu as lu ce livre ? Laisse ton avis !

mardi 8 juillet 2014


• Bienvenue sur Book-ovore,

C'est l'heure de vous faire ma petite présentation; Je m'appelle Aurore, j'ai
18 ans "et des brouettes", je suis née le 12 Août et je suis étudiante.
Je suis passionnée de lecture depuis toute petite & j'ai crée ce blog pour 
vous faire partagé ma passion, mes lectures mais aussi pour enrichir
ma PAL et ma WishList grâce aux vôtres. 


 Page Facebook : www.facebook.com/LibraryOfDreams 
Livraddict : Library of dreams

Alias Library-of-dreams